Profession de foi Juin 2020

Chères Vicquoises, chers Vicquois,

Alors que notre Pays traverse une crise sanitaire sans précédent, vous avez été nombreux à braver ce virus pour venir accomplir cet acte majeur de citoyenneté qu’est le vote. Nous tenons à vous en remercier très chaleureusement.

Jusqu’au 15 mars, la campagne a été digne et loyale, sans attaque personnelle, uniquement basée sur les projets et les faits.

En portant notre équipe à la deuxième place de ce premier tour, vous avez prouvé votre volonté de construire ensemble l’avenir de notre ville autour de nouvelles valeurs telles que le respect, la solidarité, la générosité ou tout simplement le « Vivre ensemble ».

Ces valeurs se retrouvaient en partie dans le projet défendu par M. HEYRAUD. Avec les électeurs qui lui ont porté leur suffrage, ce sont plus de 53 % des Vicquoises et des Vicquois qui adhèrent à cette volonté de changement vers une véritable démocratie d’échange et de co-construction.

En se retirant, M. HEYRAUD confirme son réel engagement pour Vic. Nous tenons sincèrement à le remercier pour cette décision et pour le soutien qu’il nous apporte.

Demain, tout devient possible en rassemblant toutes nos énergies et nos compétences comme nous nous y étions engagés. Nous associerons, toutes les personnes qui le souhaitent, à la mise en œuvre du projet d’avenir de la Cité.

A l’occasion de nos rencontres, vous nous avez demandé : « Pourquoi voter pour vous ? »

« Parce que notre point fort c’est une équipe en capacité de conduire un projet.

Elle allie l’expérience de 5 colistiers qui ont assuré plusieurs mandats d’Adjoint, de Vice-Président de la Communauté de Communes ou de Conseillers délégués.

Elle allie les compétences de gestion et de management de 4 Directeurs d’Etablissements scolaires, médico-sociaux, de 4 chefs d’entreprises ou travailleurs indépendants. Notre tête de liste, Pascal PAUL gère depuis 31 ans, la plus ancienne entreprise de la commune qui vient de fêter ses 110 ans.

Elle allie l’énergie des colistiers qui sont ou ont étés, Responsable de Formation des Jeunes Sapeurs-Pompiers, Présidents, Vice-Présidents, Bénévoles dans des associations sportives, culturelles, historiques …

Elle allie l’engagement de Citoyennes et de Citoyens de 20 à 71 ans, d’actifs et de retraités de la santé, l’éducation, le transport, le commerce, les travaux publics, l’industrie, l’agriculture, les services à la personne, d’étudiants… tout simplement de Vicquoises et de Vicquois représentatifs de la diversité et de la richesse de notre Ville ».

Aussi le Dimanche 28 juin se présente une occasion unique d’inscrire durablement une nouvelle gouvernance qui redynamise et recentre Vic au cœur de notre Territoire.

Le 28 juin 2020, soyons Ensemble et Toujours plus unis pour Vic.

Pascal Paul

Profession de foi Mars 2020

Chères Vicquoises, Chers Vicquois,

Après 18 mois, c’est «Toujours Unis pour Vic» que nous revenons vers vous. Vous avez été nombreuses et nombreux à nous faire confiance en nous apportant votre suffrage.

Ce soutien m’a conforté sur ma volonté de construire, avec vous, l’avenir de notre ville autour de valeurs telles que le respect, la solidarité, la générosité ou tout simplement «le Vivre ensemble». Je continue de croire que toutes les décisions doivent être prises en concertation avec les citoyennes et les citoyens. L’équipe que j’ai eu le bonheur de conduire, est restée motivée et soudée. Les 29 colistières et colistiers de 2018, fidèles aux orientations que nous avions initiées, continuent de m’apporter un soutien sans faille. Aujourd’hui c’est donc avec une équipe renforcée que je me porte candidat au poste de Maire de notre Commune. Comme je le dis chaque fois que j’en ai l’occasion, un Maire doit naturellement être disponible et accessible et s’appuyer sur les compétences de son équipe. Il doit surtout élargir les groupes de travail aux personnes qui le souhaitent. Nous avons déjà commencé à le faire. En effet, nous nous sommes appuyés sur des personnes ressources afin de préparer collectivement ce programme.

Je ne doute pas que le Maire sortant fasse des promesses de fonctionnement concerté pour les commissions municipales alors que depuis 6 ans il n’a ouvert aucune de ces commissions et n’a jamais consulté nos concitoyens.

En effet, nous pensions qu’au lendemain de la crise dont il est à l’origine, le Maire modifierait son comportement. Or, depuis 2018 rien n’a changé. Le Maire et son équipe n’ont pas compris les raisons qui ont conduit notre ville dans cette situation sans précédent. Il n’y a toujours aucune concertation avec les Vicquoises et les Vicquois. Les élus de l’opposition ne sont jamais associés aux projets. Les commissions ne se réunissent pas. Quand elles se réunissent, c’est en pleine journée, à des heures fixées sans consulter tous les élus. Il faut dire que les huit adjoints n’ont, pour la plupart, pas d’activité professionnelle.

Par exemple, la commission travaux ne s’est jamais réunie et lors de notre interpellation en Conseil Municipal pour connaître le projet de la place de Verdun, la réponse est sans appel : «Vous verrez quand ce sera fait !». En effet, nous l’avons vu ! Un chantier «bourbier» qu’il a fallu refaire moins de six mois plus tard. Aujourd’hui c’est un chantier très couteux et loin d’être achevé.

Quant à sa présence, là aussi il n’y a eu aucun changement. Ses permanences affichées sur le panneau électronique «les lundis sans rendez-vous» ne sont restées qu’un affichage. Sa participation aux Conseils Communautaires se résume à une présence sur deux de façon passive les yeux rivés sur son portable. Il est pourtant Vice-Président et en perçoit les indemnités.

Depuis 6 ans, le bilan est pour le moins morose. Notre belle cité a perdu près de 400 habitants (fermeture de classes, baisse de l’immobilier…), son commerce de discount alimentaire de centre-ville (malgré la promesse de campagne de réouverture dans les 6 mois), ses services publics (Trésorerie, Office de Tourisme), ses compétences (compétences scolaire et périscolaire) sans contrepartie, l’attractivité du marché, l’entreprise de fabrique de meubles (33 licenciements) … Nous n’avons pas de baguette magique mais je m’engage à réunir toutes les énergies, les compétences et les volontés, pour redynamiser l’économie locale, défendre nos services publics et remettre Vic à la place qui est la sienne au cœur du territoire de la Communauté de Communes.

Pascal Paul

2-engagements